AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez
 

 Invitation de Lili [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hel
Invitation de Lili [PV] Arr-esp
Hel
Messages : 225
MessageSujet: Invitation de Lili [PV]   Invitation de Lili [PV] Icon_minitimeSam 9 Mar - 20:55

Le désert s’étendait à perte de vue. Il était bien difficile de retrouver son chemin dans cette mer infinie de sable blanc. Pourtant, les allées et venues de Lili lui avaient permis de s’accoutumer à l’endroit et de reconnaitre certains points clés rencontrés sur sa route. Cela expliquait donc aisément ce pourquoi elle avait chassé le messager du fameux « Rey de Las Noches », après que celui-ci lui ait annoncé que son supérieur souhaitait une entrevue avec elle. Les raisons de cette audience étaient bien obscures, mais sa curiosité avait été piquée par la rencontre inopinée avec l’Arrancar. Dans une promesse faite à la va-vite, elle avait opté pour prendre son temps, histoire de conserver une fausse indifférence et de ne pas laisser croire à ce roi qu’on pliait à ses quatre volontés sans aucune réflexion. Il était curieux pour elle de recevoir de telles informations. La dernière fois qu’elle avait mis les pieds dans le palais, elle avait la ferme intention de détrôner le Sexta Espada, Grimmjow Jaggerjack, mais elle s’était frappée à un mur en constatant l’abandon des lieux. Savoir le retour d’un second roi était bien intriguant, mais peut-être était-ce l’opportunité pour elle de tomber dans ses goûts et d’obtenir une place favorable à ses côtés. Son échec auprès d’Aizen l’avait réduit à l’état de simple serviteur sans grande valeur, titre qui avait laissé quelques balafres à son orgueil. Soit, elle n’égalait pas la puissance de l’élite, mais elle aurait pu mériter mieux qu’un numéro anodin. Aujourd’hui, tout allait peut-être changer. Ses interminables entrainements entre le Hueco Mundo et le monde réel lui avait permis d’aiguiser ses sens et de développer ses pouvoirs. Elle devait saisir cette chance d’impressionner le nouveau maître.

Après quelques minutes à trainer dans une zone quelconque du désert, elle jugea que c’était suffisant. Ainsi, en constatant son léger retard, le Rey comprendra qu’elle n’est pas facilement achetable! Satisfaite de l’attente, elle partit d’un pas assuré vers le palais, faiblement éclairée par une lune omniprésente dans un olympe sombre. Quelques rencontres fortuites avec des Hollow passèrent avant de voir se profiler à l’horizon le fameux Las Noches. Certaines modifications pouvaient être notées dans la structure, changements apportés depuis sa dernière venue, mais il s’agissait définitivement du même palais. À proximité de l’immense muraille, petite comme un insecte à son pied, elle frappa sans retenue celle-ci à l’aide de son sabre, recouvert par chance de son fourreau pour ne pas abîmer la pierre. Ce serait regrettable. Ils étaient mieux de lui répondre, que ce ne soit pas un mauvais tour joué par ce soi-disant messager. Après mûre réflexion, elle n’avait aucune preuve qu’il s’agissait bien d’un serviteur du Rey. Peut-être s’était-on moquée d’elle et l’avait donc convié ici dans l’unique but de la voir attendre. Non, impossible. Ce palais devait bien être habité; sinon, qui donc l’aurait renouvelé gratuitement sans s’élire propriété de l’endroit? Légèrement contrariée par cette attente, elle redonna moult coups sur la muraille, cette fois-ci sans retenue, espérant fortement qu’on vienne l’accueillir pour la mener au Rey.
    — Hey oh. Y’a quelqu’un ici?
L’impatience dans le ton montrait bien qu’elle était à la veille de repartir ou de commettre une action qui pourrait bien ébranler les fondations. Loin d’être calme, elle jeta de nombreux regards furtifs autour d’elle, tout en se croisant les bras, parfaitement immobile devant l’imposant palais. Elle ne partirait pas d’ici sans avoir éclairci le mystère de cette convocation! Hors de question qu’elle bouge.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleach-bsrpg.com/t1923-hel-uc#15712
Elisa Volstoï
Invitation de Lili [PV] Hum-ind
Elisa Volstoï
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: Invitation de Lili [PV]   Invitation de Lili [PV] Icon_minitimeDim 10 Mar - 15:21

« Vacarme »
→ Comme elle le faisait souvent, Naezka avait quitté Las Noches pour regagner le désert qu’elle chérissait tant, et par la même ses jambes et sa forme d’Arrancar. Se plongeant sous le sable sans mal du fait de son Hierro plutôt solide, elle s’amusait, serpente, a y aller et venir comme si ca avait été de l’eau. Les étendues aqueuses que l’on trouve sur terre n’étaient pour elle qu’un souvenir très lointain, et elle les avait depuis longtemps troquées pour cette « variante ». C’était plutôt original, mais vu le paysage, il n’y avait pas non plus l’embarras du choix.
Ses habits l’avaient évidemment également abandonnée : la combinaison blanche qu’elle avait l’habitude de porter, ainsi que le haut qu’elle portait en dessous de celle-ci pour cacher… vaguement (hum) sa poitrine lorsqu’elle était en Ressureccion souffraient régulièrement, si bien qu’a force d’être réprimandée pour destruction de matériel, on la surprenait parfois à se mette entièrement nue avant de gagner son terrain de jeu. Ca en dérangeait certains, d’autres beaucoup moins. Et elle s’en fichait un peu, à vrai dire. La pudeur n’était pas vraiment de son ressort, et elle faisait comme bon lui semblait. Elle n’était pas la Fraccion de Dark pour rien, après tout : un minimum de ressemblance était de rigueur. (Non pas qu’il se promenait nu, hein, loin de là. Et encore, qui sait… ) Enfin bref ! Naezka se glissait donc gaiement entre les dunes de sable du désert blanc lorsqu’elle entendit un bruit retentissant provenir du palais.
Le remue ménage n’était pas si rare dans les environs, mais toujours était elle assez curieuse. Et surtout, les temps étaient fades, et le serpent s’ennuyait. Un regard pour Naer et Natrix a son cou (les deux couleuvres sortant de sa nuque) et elle replongea dans le sable fin pour mieux se rapprocher de la source du grabuge.

→ Fais attention tout de même, le Rey a fait instaurer des sanctions contre ceux qui continuent à abimer le palais. |

Le menton nonchalamment appuyé sur le coude, Naezka se tenait dans le dos de l’inconnue à demi ensevelie, du sable jusqu’aux cotes. Ses seins nus effleuraient le sol, sur lequel elle était tentée de s’affaler, mais elle n’en avait cure. (C’était très confortable après tout.) Elle ne connaissait pas cette personne, et devinait sans mal qu’il devait s’agir d’une nouvelle recrue. De quel rang, elle l’ignorait. Mais la situation l’amusait déjà, et un large sourire fendait ses lèvres.

→ Et puis, tu ne sais pas ouvrir une porte toute seule ? |

A ces mots, les deux adorables têtes a son cou eurent l’air de frémir, comme si les reptiles s’amusaient de la répartie de leur maitresse. Naer s’élevant jusqu’à son visage, la Fraccion déposa un petit baiser sur la tête de l’animal. Son regard, franc, détaillait la demoiselle : bien que petite, elle n’est finalement pas en reste. Mais son attitude, et ses mimiques, font nettement penser à une gamine. La jeune femme dont le temps c’est arrêté depuis longtemps déjà avait l’impression de voir ressurgir, impression vague, un fantôme en lien avec son passé.

_________________
Invitation de Lili [PV] Susuwatari_by_MarinaYeah
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique
Hel
Invitation de Lili [PV] Arr-esp
Hel
Messages : 225
MessageSujet: Re: Invitation de Lili [PV]   Invitation de Lili [PV] Icon_minitimeLun 11 Mar - 17:59

    — Ah ouais? Il devrait aussi revoir sa politique sur le port de l’uniforme.
La phrase s’était vite échappée des fines lèvres de l’Arrancar sur un ton acerbe, à la vue du sibyllin personnage à semi-enfoui dans le sable blanc de l’Hueco Mundo. Elle n’aurait guère été choquée par la femme aux cheveux verts si elle n’avait pas remarqué la tenue légère, ou inexistante, qui exposait sans aucune pudeur sa silhouette chétive. Pour la jeune Lili qui conservait une décence vestimentaire adéquate, malgré de douces courbes loin de déplaire, tomber nez-à-nez avec un de ses pairs entièrement nu dont les traits étaient à quelques endroits similaires à ceux de l’humain l’offusquaient légèrement, sans pour autant crier au scandale. « Nez-à-nez » étant une expression inappropriée dans une telle situation puisqu’en faisant demi-tour pour y affronter le regard – ou la nudité – de ce serpent, elle y avait rencontré le vide, du moins jusqu’à ce qu’elle se rende compte qu’il s’agissait d’un poisson enseveli dans le sol. Peu importait quelle apparence cette créature avait, et quels mamelons elle souhaitait lui présenter, elle en avait vu de différentes couleurs dans cette drôle de dimension. Et puis de toute évidence, cela ne réglait en rien son problème actuel. Elle s’était imaginée être le centre d’attention du Rey, qui aurait envoyé ses plus galants serviteurs pour une accueille digne de la reine qu’elle allait devenir, mais s’était affligée à la vue du paysage désertique habité par un poisson nu. Pour envenimer son humeur maussade, le second commentaire de la créature n’eut qu’un effet négatif, provoquant une répartie hargneuse, sans compter que Lili avait remarqué l’expression des reptiles qui prenaient naissance dans l’épiderme de leur hôte :
    — J’attendais qu’on veuille bien m’accueillir et me mener à ce Roi. J’ai cru au tout début que c’était toi qui était chargée de cette tâche, mais je crois pas que tu puisses aller où que ce soit sans jambes. Et perso, marcher aux côtés d’un poisson, c’est pas trop stylé. Donc je passe mon tour.
Puis, afin de montrer à la Fraccion ce qu’elle en faisait de ses avertissements, elle provoqua une seconde fois un vacarme fou à l’aide du fourreau de son arme, qu’elle utilisait comme sonnette de porte. Si personne ne daignait au moins constater l’origine de ce bruit, le palais devait être vide, ou pis encore, ils devaient tous être sourds. À son plus grand désarroi; aucun valet ne vint combler ses désirs. Comme une enfant ne pouvant demeurer debout plus longtemps, elle se laissa tomber sur son séant, les jambes et les bras croisées, l’épée retombant durement sur le sable à ses côtés. Elle faisait face à la muraille, dos à cette désagréable compagnie, jetant parfois quelques regards furtifs et quasi-subtils par-dessus son épaule, afin de s’assurer qu’elle s’en était allée sur son dernier commentaire. Malheur, l’humanoïde vert semblait s’être mis à son aise elle aussi, guère pressée de quitter l’endroit. Quelques minutes de silence enveloppèrent le duo, alors que Lili tentait de feindre une indifférence à son égard, puis, ennuyée, elle décida de tuer le temps avec quelques paroles, du moins pour accueillir de quelconques informations sur ce que pourrait bien avoir besoin le Rey. Sans daigner tourner ne serait-ce qu’un iris vers elle, elle laissa échapper d’une voix détachée :
    — Dis-moi… Tu le connais, toi, ce Roi de Las Noches?

Il fallait montrer qu'elle n'était pas trop intéressée, qu'elle ne faisait que parler pour rendre l'attente un peu plus agréable. Jamais Lili ne pourrait avouer que cette rencontre inopinée pourrait être la solution à tous ses problèmes. Plutôt mourir que de devoir suivre cet androïde dans le dédale de corridors qui l'attendait de l'autre côté de la muraille.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleach-bsrpg.com/t1923-hel-uc#15712
Elisa Volstoï
Invitation de Lili [PV] Hum-ind
Elisa Volstoï
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: Invitation de Lili [PV]   Invitation de Lili [PV] Icon_minitimeDim 17 Mar - 1:40

« Vacarme »
→ Un problème avec la nudité ? Le sourire de la jeune femme n’en fut que plus large, tant ce type de jugements lui étaiwnt indifférents. Mais elle ne laisserait pas non plus une jeune écervelée monter sur ses grands chevaux avec elle : certes, elle ne faisait pas partie de l’Espada, mais ce n’était que par choix. Rien ne l’empêchait de les faire mordre la poussière, et si elle était Fraccion, c’était par choix. Un « Keh. » cependant s’échappa de ses lèvres alors que son interlocutrice se montrait désobligeante. La jeune femme était plutôt patiente de nature, mais elle non plus ne se laisserait pour rien au monde marcher sur les pieds. Et elle n’appréciait guère d’être traitée de « poisson ». Naezka était fière de sa nature de reptile, et rien ne justifiait que cette nouvelle venue la toise de haut. Même si en cet instant, elle lui avait résolument tourné le dos…L’ex scientifique demeura immobile un moment; juste un moment.
En fait, elle prouvait en ne faisant rien que la petite miss a la langue bien pendue était incapable de faire quoi que ce soit si elle, connaissant les lieux, n’agissait pas. Tambouriner comme une folle contre la porte ne servirait de toute manière strictement à rien, et tout portait à croire qu’elle ne savait en effet pas ouvrir d’elle-même. Et la difficulté ne résidait pas la (rester derrière la porte, c’était un peu comme ne pas réussir à passer le tutoriel…) : Las Noches, portant pourtant le titre de « forteresse » était avant tout un immense dédale. La serpente s’y retrouvait, mais tout le monde ne pouvait pas s’enorgueillir d’en faire de même. Autant dire que pour une personne née de la dernière pluie, s’y retrouver était presque impossible ! Des murs blancs sans indications, des pièces vides… Que ca soit retrouver les appartements du Rey ou ceux qui seraient les siens, elle était plus que mal barrée. Et comment ferait-elle, si personne ne venait à sa rencontre ?

C’est alors que le fessier couvert de tissus blanc vint rejoindre le sable blanc, et la gamine gagner une position qui lui correspondait mieux. Dans son dos, le sourire de Naezka se fit large… mais il lui était impossible de le voir. D’un mouvement d’une vitesse surprenante, l’extrémité du corps reptilien de l’Arrancar jaillit du sol en dessous de la demoiselle pour se saisir fermement de ses bras, et, d’un geste sec, l’y tirer. Le mouvement était arrivé sans crier gare, son emprise était ferme : en moins d’une fraction de secondes, la petite blonde se retrouvait tirée en arrière avec violence les bras enfouis dans le sable. Et le poison de ses écailles empêchait qu’on s’en dégageât sans un minimum d’effort.

→ Un poissssson, hein ? |

L’accent, plus que de coutume, était évidemment on ne peut plus volontaire. Elle ne lâcha pas prise, retenant la captive si désagréablement près du sol. Et d’une impulsion de ses muscles, elle s’arracha à l’océan blanc d’un mètre, surplombant désormais sa « proie ». L’anatomie qui s’était ainsi révélée était toute serpente : ses écailles d’un vert éclatant luisaient à la lueur de l’immuable astre nocturne, et les longues écailles blanches dont elle était serties frémirent pour produire ce son qui la caractérisait. La fillette pouvait répliquer, s’énerver… lui arracher la chair si elle le souhaitait, Nae ne s’en plaindrait guère. Mais il aurait été incorrect de ne pas lui reprocher son impolitesse.

→ Ici, ne t’attend guère à être reçue avec du thé et des petits gâteaux. Si tu espères être gentiment guidée jusqu’au Rey, tu ferais mieux de revoir ton comportement. En commençant par t'introduire, peut être ? |

D’un petit accoup, elle resserra son étau. Elle continuât après un instant de silence, regardant sur le coté, l’air condescendante. Son Reiatsu émeraude crépitait autour d’elle, signifiant clairement qu’elle n’était pas qu’un simple Hollow mineur… Même si aucun chiffre ne tatouait triomphalement sa peau nue.

→ Mais si tu me présentes tes excuses, j’accepterai peut être de t’introduire à lui en te guidant à travers le dédale… |

Mais bien sur, si elle pensait s'en sortir seule, libre à elle : qu'elle passe donc cette porte et se lance. Si elle avait le malheur de tomber avec ces manières sur quelqu'un de moins patient que la Fraccion, elle risquait de tomber de haut. Il serait regrettable que Las Noches perde une recrue avant même son arrivée au lieu de convocation, non ...?


Désolée, je n'avais pas vu ta réponse tout de suite >x< btw ~


_________________
Invitation de Lili [PV] Susuwatari_by_MarinaYeah
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique
Hel
Invitation de Lili [PV] Arr-esp
Hel
Messages : 225
MessageSujet: Re: Invitation de Lili [PV]   Invitation de Lili [PV] Icon_minitimeDim 17 Mar - 19:29

    — Dis-moi… Tu le connais, toi, ce Roi de Las Noches? Parce que moi, à part son… WAAAAAAAAAH...

Le calme fit place à la surprise. Elle qui avait baissé sa garde, notamment parce qu’elle croyait être un invité de marque intouchable, voilà qu’elle s’était fait berner. À peine avait-elle décidé de changer de position qu’on profita de son confort pour la surprendre. Quelque chose s’était enroulée avec une rapidité sidérante autour de ses mains afin de les tirer dans le sol et les maintenir fermement. Toute tentative pour s’extirper du sable se résumait être vaine et entrainait un resserrement de l’étau. Se tortiller provoquait des douleurs au niveau de ses épaules, et la position dans laquelle elle avait été immobilisée devenait de plus en plus désagréable. Son orgueil venait d’en prendre un coup. Pour attaquer ainsi un adversaire de dos, la bestiole ne devait pas être du genre à primer l’honneur. Aussi devait-elle se réjouir à tort que son attaque surprise ait réussi, persuadée probablement qu’elle allait obtenir ce qu’elle exigeait. Elle ne comprenait pas que les priorités de Lili mettaient sa vie en tout dernier, et sa fierté au-dessus.

    — OUI un poisson! P'tain! Je sens les écailles de ta grosse queue dégueulasse contre mes mains, alors vient pas me dire que t’es un chaton merde!

Elle criait avec tant de véhémence qu’elle s’enterrait peu à peu sous le sable, qui volait de part et d’autres. Son visage s’empourprait, le sang battait ses tempes et tout son corps traduisait la colère qui la prenait soudainement. Non pas qu’il lui était impossible de se dégager, au contraire, mais juste le fait d’admettre qu’elle s’était fait si facilement piégée lui était amer. De plus, elle était à ce point animée qu’elle ne prenait pas la peine de raisonner, continuant de croire avec zèle qu’elle était mi-poisson, mi-homme; un hybride plus connu sous le nom de sirène, en fait. L’accent ne sut servir d’indice pour identifier la créature, aussi l’ignora-t-elle tout simplement. Sa tête ne pouvait demeurer immobile un instant, tandis qu’elle laissait échapper des cris de rage. Tout son corps traduisait clairement le courroux de la demoiselle. Puis, brusquement, il y eut un soudain silence; elle s’était immobilisée, enfin en contrôle de tous ses moyens. Une idée venait de surgir dans son esprit et elle ne tarda pas à mettre à exécution son plan, tandis que la truite exigeait des trucs carrément utopiques de la part de Lili.

Elle s’étira les jambes, concentrée à tenter de toucher du bout de la botte son arme qui reposait à côté d’elle quelques secondes plus tôt. La langue légèrement sortie, coincée entre ses dents, démontrait que l’effort lui était bien difficile, puisqu’à chaque tentative, on tirait davantage sur ses bras. Exaspérée par la lenteur de sa démarche, elle finit quand même à extirper la lame de son fourreau dans des mouvements assez pénibles. Sans perdre un instant pour ne pas être interrompue par son adversaire, elle exécuta un bon coup de pied vers le haut, ce qui lança l’arme au-dessus d’elle. Le bout rectangulaire pointait désormais sur son corps immobilisé et la loi de la gravité allait faire son effet sous peu. Elle espérait réellement ne pas se suicider… « Vuélvete polimorfo » Elle l’avait murmuré, même si son stratagème avait probablement été découvert dès le lancer. Alors que l’arme allait l’embrocher, celle-ci disparut dans le corps de Lili sans la blesser pour autant. La métamorphose ne se fit pas tarder; son corps se recouvrit d’une substance noire, dissimulant dorénavant les traits de son visage pour un masque plus que terrifiant. Sa tête se tourna vers son adversaire, et sa gueule s’ouvra, béante, pour y laisser échapper un cri animal, semblable à celui des créatures de l’ombre; puis, sans prévenir, Lili disparut dans un amoncellement de spaghettis qui traina un peu plus loin, pour se reformer dans son entièreté.

La resurreccìon de l’Arrancar était difficile à décrire. Les parties de son corps se détachaient de manière aléatoire en de minces tentacules, comme si elle portait un costume qui vivait indépendamment d’elle. Tout était en continuel mouvement, sauf son visage dont l'entièreté était recouvert d’un masque; on devinait par les quelques orifices l’absence de traits; tout était noir, et sa bouche s’ouvrait et se refermait pour n’y montrer que le vide. On pouvait percevoir des filaments, comme si la dentition de la créature ne se résumait qu’à des fils acérés qui cousaient et décousaient des lèvres imperceptibles. Des cris perçants continuaient de siffler par-ci et par-là, comme s'il s'agissait de sa seule façon de communiquer. Sans crier gare, ses bras s’allongèrent, puis se divisèrent en tentacules, qui fonçaient tout droit vers le serpent dans l’espoir d’agripper la cible et de l’immobiliser à son tour.


Citation :
Escapatoria: Technique qui permet à Lili de s'évader d'une emprise ou d'une mauvaise situation. Son corps en entier devient de très minces tentacules pour se reconstituer ailleurs.
Tentáculos: Principale capacité de Lili. Elle modifie la structure de son corps sous forme de tentacules aussi minces qu'une corde. Elle peut les nouer ensemble pour en former un fouet plus dense, elle peut les projeter sur l'adversaire, s'attirer à lui, le retenir, etc. Ces armes naturelles peuvent être mortelles, car elles sont capables de traverser des matières solides, selon leur largeur ou la puissance à laquelle elles ont été projetées.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleach-bsrpg.com/t1923-hel-uc#15712
Elisa Volstoï
Invitation de Lili [PV] Hum-ind
Elisa Volstoï
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: Invitation de Lili [PV]   Invitation de Lili [PV] Icon_minitimeDim 17 Mar - 20:16

« Vacarme »
→ Evidemment qu’elle était un chaton ! Un chaton qui allait finir par la bouffer toute crue, si elle ne cessait pas de frétiller comme une carpe qu’on aurait sortie de l’eau. La demoiselle avait beau dire, en cet instant elle était de loin celle qui faisait le plus penser à un poisson.

Suite aux Insultes, Nae avait en effet resserré son étau pour lui faire comprendre –un peu plus- qu’elle ne permettait pas ce type de familiarités. Mais elle était déjà en train de libérer son étreinte que la miss, trop concentrée par ce qu’elle s’était mis en tête de faire, ne songeait plus à se libérer d’un geste sec au lieu de… manipuler son sabre avec ses pieds. Autant dire que le spectacle était tout à fait délicieux à voir : une Espada abaissée à tirer son Zanpakuto de son fourreau par la force de ses orteils, à moitié enfouie dans le sable ! Après s’être tortillé comme une vieille carpe a raz le sol, en beuglant comme un cochon qu’on égorge, évidemment.
Voyant évidemment clair dans son jeu, Naezka éclata d’un rire franc, tout en observant avec une curiosité toute scientifique la Resureccion qui se révélait sous ses yeux. Une forme très intéressante en somme, et qui pourrait même lui donner du fil a retordre ! Mais, vociférant comme un animal, la forme noire perdait de sa crédibilité. Et lorsqu’elle projeta avec véhémence –et une vitesse certes remarquable- ses tentacules vers la serpente, cette dernière se jetât dans le sol.

Contrairement à son opposante, Nae était on ne peux plus à l’aise dans le sable. Plus encore, le Yermo constituait pour elle le terrain de jeux idéal ! Sa peau était bien assez épaisse pour qu’elle se glisse sans que les grains n’entament sa peau, et ses sens assez affutés pour savoir ou se trouvait son adversaire à sa surface. Tout son corps recouvert d’écaille pressentait les vibrations dans le sol, et les interprétait. Faisant une fois de plus usage de sa vitesse surprenante, elle percât a nuveau a la surface dans le dos de l’ectoplasme polymorphe, et faisant émerger la totalité de ses anneaux cette fois ci, les enroula autour de son corps. Elle subirait peut être quelques dommages collatéraux, mais qu’importe. Elles n’étaient pas la pour se battre, ci ?

→ Désolée, mais je ne parle pas le cochon qu’on égorge ! Je ne pensais pas que je te laissssserais à ce point sssans voix. |

Et d’un geste brutal, elle la relâcha de son étreinte pour mieux la jeter contre la porte qu’elle n’avait pas daigné ouvrir.



La serpente tranquille s’avançât, abandonnant progressivement sa forme première. La répartie aurait pu être immédiate, elle ne le fut pas : la nouvelle venue, si sure d'être accueillie en Reine, ne s'était guère préparée pour un tel virement de situation, fallait il croire. C’est juché sur une longue paire de fine jambe, sa combinaison blanche sanglée de cuir noir s’était matérialisée pour cacher sa nudité, qu’elle pénétra dans le couloir béant, écrasant d'un pas ferme les débris de la porte. Elle s'arrêtât devant l'Arrancar, la dominant de toute sa hauteur.

→ Calmée princesse ? Si tu voulais bien cesser de t’agiter et te présenter de manière civilisée en arrêtant de hurler, je te guiderai. |

Un sourire malicieux faisait briller son regard, alors qu’elle conciliait à ne pas se battre. En fait, elle lui plaisait bien, cette petite chose hurlante. Voyons… Ca frétille comme une carpe, hurle comme un cochon qu’on égorge, et utilise ses pieds… Tout en ayant un joli minois. Enfin, la plupart du temps. Difficile de lui trouver un pseudonyme décent, avec une description pareille ! Une Otarie en ruth, peut être… elle se promit d’y réfléchir.



_________________
Invitation de Lili [PV] Susuwatari_by_MarinaYeah
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique
Hel
Invitation de Lili [PV] Arr-esp
Hel
Messages : 225
MessageSujet: Re: Invitation de Lili [PV]   Invitation de Lili [PV] Icon_minitimeLun 18 Mar - 21:01

La férocité de la créature qui se dressait en face de l’hybride dissimulait une capacité de raisonner qui n’avait pas été altérée par la transformation. Elle émettait des cris stridents qui donnaient l’impression qu’il ne s’agissait que d’une sauvage entité, mais derrière ce dialecte incompréhensible pouvait se former une langue capable de s’exprimer. Elle n’en voyait toutefois pas l’intérêt. Lorsqu’elle avait projeté ses tentacules en direction de l’adversaire, ce n’était nullement pour la blesser; plutôt lui montrer ce qu’elle était apte à faire. Jamais elle n’aurait prévu une riposte à ce point sérieuse. Elle ne s’était pas préparée à combattre; le temps qu’elle prit pour comprendre que son opposante était d’un sérieux ennuyant, elle se retrouvait déjà derrière elle, la maintenant dans un étau pour une courte durée afin de l’immobiliser et mieux la propulser contre la porte d’entrée. Le son confirma le bris du matériau; la poussière pris place durant un court moment, mais si la Fraccìon avait cru qu’un simple lancer allait sonner l’Arrancar, elle s’était mise les cinq doigts dans l’œil la pauvre. En plein vol, le corps de Lili s’était une fois encore séparé pour amortir le choc en s'agrippant aux fragments de porte qui n'avaient pas été délogés par la force de l'impact. Ainsi, ce vif réflexe lui permit d’atterrir sur ses quatre membres, face à la sortie. Le visage tourné vers le serpent, elle émit un cri strident, mais ne fit aucun mouvement suspect cette fois-ci. Combattre ne mènerait à rien.

En constatant que sa queue avait fait place à des jambes plus que normales, Lili comprit qu’elle en avait fini avec ces tours de magie. Elle devrait se considérer heureuse qu’elle ne profite pas de cette trêve improvisée pour l’attaquer, aussi bas que puisse représenter cette offensive. Après tout, c’était elle qui avait décidé de la surprendre dans son dos; si elle se foutait de l’honneur d’un combat équilibré, qu’est-ce qui empêchait la jeune invité à ne pas l’achever ici et maintenant, dans sa plus vulnérable forme? Eh bien, la convocation du Rey lui tenait à cœur plus qu’elle ne voulait le montrer. Non seulement la curiosité la poussa à reprendre sa forme humaine, mais en plus, elle avait l’espoir d’être enfin perçue à sa juste valeur : pour que Grimmjow vienne la quérir au cœur du désert blanc, ce devait être pour une réelle importance.

La substance noire qui avait recouvert l’entièreté de son corps se résorba lentement, pour finalement disparaître au centre de sa poitrine, là où se trouvait son trou. Le masque blanc s’effrita à son tour, ne laissant que des fragments sur le sol qui finirent à leur tour par s’évaporer. La disparition de ce second visage dévoila un large sourire en coin, démontrant à quel point l’amusement avait pris la place de sa colère. S’il y avait bien quelque chose de sidérant chez cette fougueuse personnalité, c’était ses rapides changements d’humeur, caractéristique que l’on associe bien souvent aux enfants. En ajustant convenablement le foulard rouge qu’elle portait à son cou, elle profita de ce mouvement pour tirer une sucette de l’intérieur de son blouson.

    — Tsk! De manière civilisée? J’te rappelle que c’est toi qui m’as attaquée en premier. Et sans aucune raison en plus! Si un simple sobriquet réussi à t'énerver à ce point... Eh bah, de nos jours...

Et de la fourrer dans sa bouche une fois l’emballage retiré. En haussant des épaules, elle poursuivit dans un calme surprenant. On avait peine à croire que la créature enragée et cette personnalité étaient la même.

    — Et puis vu le vacarme qu’on a fait à deux, je crois qu'on est définitivement seules au monde. J’ai pas le choix alors de me rabattre sur ta proposition.

Un soupir traversa ses lèvres. Les gens ici ne se bougeaient pas le moindre du monde pour accueillir chaleureusement les invités de marque du Rey. Dommage. Toute cette attente n’aura servi à rien. Elle se retourna afin de faire face à l’immense couloir qui menait dans la pénombre. Elle aurait effectivement besoin d’un guide si elle souhaitait se rendre dans un délai raisonnable jusqu’à Grimmjow. Se perdre dans ce dédale était bien la dernière chose qu’elle souhaitait présentement… En se retournant pour observer la Fraccìon, elle prit une seconde ou deux à examiner la nouvelle paire de jambes, comme pour s’assurer qu’il ne s’agissait pas d’une quelconque illusion. L’anatomie de la demoiselle redevenait celle d’un simple humain, ainsi Lili n’avait plus aucune raison de refuser son offre, surtout qu’elle représentait son unique chance d’être à temps pour le rendez-vous :

    — Bon, on va dire que ça fera l’affaire. Tu peux m’appeler Lili. Alors, tu restes figée là, ou tu comptes me montrer à quoi servent réellement ces jambes?

Un sourire taquin se dessina sur ses lèvres. Si le Rey lui offrait réellement une place au sein de son armée, elle aura définitivement du plaisir. Une fois encore, elle fit dos à la Fraccìon en se frottant les mains l’une contre l’autre, tentant de maintenir son excitation quant à l’approche de la vérité. Que voulait Grimmjow? La réponse ne pouvait tarder.

    — C’est parti!


Citation :
Tentáculos; niv. 1: Principale capacité de Lili. Elle modifie la structure de son corps sous forme de tentacules aussi minces qu'une corde. Elle peut les nouer ensemble pour en former un fouet plus dense, elle peut les projeter sur l'adversaire, s'attirer à lui, le retenir, etc. Ces armes naturelles peuvent être mortelles, car elles sont capables de traverser des matières solides, selon leur largeur ou la puissance à laquelle elles ont été projetées.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleach-bsrpg.com/t1923-hel-uc#15712
Elisa Volstoï
Invitation de Lili [PV] Hum-ind
Elisa Volstoï
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: Invitation de Lili [PV]   Invitation de Lili [PV] Icon_minitimeDim 24 Mar - 20:44

« Vacarme »
→ Elle était quand meme plus charmante ainsi… Mais noire ou blanche, elle préservait dans une certaine mesure un caractère de cochon, pas de doute la dessus ! Enfin, le terme était un peu fort, en plus d’être injurieux. Naezka a vrai dire ne le pensait pas autant à mal.
L’Arrancar haussa le sourcil : attaquée sans aucune raison, hein ? Celle-ci avait peut être trop mariné dans le Yermo, elle avait du oublier ce que c’était que le respect ! Ou ne jamais l’apprendre de son vivant, ca marchait aussi. Mais il n’était jamais trop tard, hein ? Enfin. La demoiselle laissa le sujet de coté, se contentant de hausser légèrement les épaules. Si elle ne s’arrangeait pas, elle aurait certainement quelques soucis bien assez tot ; c’est ainsi qu’on apprend après tout.

→ Ce n’est pas parce que le monde est vaste qu’il est vide. |
Le palais en effet était loin d’être vide. L’Espada manquait certes de tête, et l’exequias de membres remarquables, mais le vaste château était plein de sous fiffre et de Hollow qui avaient su, avec le temps, trouver leur place. Pouvait-on dire, dès lors, qu’il n’y avait personne ? Loin de la. L’endroit était simplement vaste, et ses murs épais… D’autant qu’il n’y avait pas grand-chose d’intéressant près de cette porte d’entrée la, et la garde n’était pas toujours impeccable. Ca, la Fraccion était bien placée pour le savoir…
Son sourire répondit à celui de la minette, alors qu’elle faisait déjà quelques pas en avant : cela ne servait à rien de la provoquer ou de s’en prendre à ses jambes. Elle avait beau avoir eu du mal à s’y attacher, elle savait parfaitement s’en servir ! Et elle n’allait pas rester plantée là. Hmm, à la rigueur elle pouvait même s’en servir plus que de raison, en s’amusant à éconduire la nouvelle venue dans le dédale… Cette pensée la fit pouffer, mais elle évita de trop laisser transparaitre son amusement. Non, elle allait être sage désormais, même si ca aurait pu servir de lecon face à tant d’impertinence. Une autre fois sans doute !

Alors alors, en contrepartie… D’un mouvement presque brusque par sa vitesse, mais si fluide qu’on eu pu la croire sur roulette ou autre mécanisme peu humain, Naezka pivota sur elle-même. Un instant au par avant elle était dos à la petite convoquée, désormais elle était penchée sur elle et se saisissait avec les dents de la sucette dont une partie de la sphère dépassaient des lèvres de la demoiselle.
D’un geste adroit, et se redressant sans peine, elle s’était saisie du bonbon et l’avait, d’un petit tour de langue, enfoui tout entier dans sa bouche. Jouant à son tour avec le manche qui en dépassait, elle se contenta de dire les yeux rieurs

→ Merci Lili ~ |

Avant de repartir en sens inverse. Le moment était venu de l’emmener enfin auprès du Rey. Et elle ferait mieux de lui emboiter rapidement le pas si elle ne voulait pas être larguée, car malgré ses jambes la démarche de la serpente demeurait glissante et rapide.


Bien vite, la brèche laissée par leur germe d’affrontement fut loin derrière elle, et Naezka marchait tranquille en tête. Convoquée par le Rey hein ? C’était rare, que celui la fasse quoi que ce soit. A part donner des ordres du haut de son trône… Il ne servait pas à grand-chose. Elle changeât le bâton de la sucette de coté, enjouée par cette sensation qu’elle n’avait plus connu ainsi depuis une éternité : ou une ancienne vie, plus exactement. Le gout sucré de la friandise faisait vibrer, très loin, quelques souvenirs enfouis. Elle avait l’habitude de cette sensation, qui se récidivait plus souvent semblait il que chez beaucoup d’autres.

→ Tu sais pourquoi tu y vas, au moins, mademoiselle effrontée ? |

La marche ne serait pas très longue, mais Nae avait ralenti le rythme pour avancer tranquillement. Bientôt elle lâcherait cette demoiselle, et elle n’était pas sure et certaine de la revoir autrement qu’écorchée vive, donc autant en profiter un peu. Elle l’amusait après tout, et chassait son ennui.

_________________
Invitation de Lili [PV] Susuwatari_by_MarinaYeah
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique
Hel
Invitation de Lili [PV] Arr-esp
Hel
Messages : 225
MessageSujet: Re: Invitation de Lili [PV]   Invitation de Lili [PV] Icon_minitimeMar 26 Mar - 2:03

Et voilà que la jeune invitée se faisait devancer par son hôte suite aux innocentes provocations pour la faire marcher. Elles eurent plus que l’effet escompté lorsqu’elle constata que l’hybride parcourait le dédale à une vitesse excessive. Il ne lui fallut que quelques pas pour que l’Arrancar dénote une certaine aisance à faire usage de ses jambes, si on faisait abstraction de cette démarche particulière qui rappelait celle du serpent. À l’examiner plus attentivement tandis qu’elle était loin de ressentir l’envie ou la nécessité de se promener à ses côtés, elle n’eut guère de mal à constater que sa forme humaine exigeait d’elle certains efforts qui n’avaient pas lieu d’être sous sa forme arrancarisée. Cela confirmait dans un sens qu’elle devait passer la majeure partie de son temps en mode serpent, comme si son déplacement se voyait largement facilité lorsqu’elle était munie d’une queue. N’empêche, elle se débrouillait bien pour un hideux reptile, Lili dut l’admettre en silence, comme elle dut avouer qu’elle avait une apparence potentiellement plus émoustillante, si l’on mettait de côté sa déplorable personnalité de femme en plein cycle menstruel. Cette pensée vint dessiner à la commissure de ses lèvres un sourire amusé. Heureusement qu’elle lui faisait dos. Si malheur elle venait à saisir le fil de ses pensées, qui sait quel troisième membre viendrait cette fois-ci la surprendre par…derrière.

Tout en faisant vriller en tous sens la sucette à l’intérieur de sa bouche, elle jetait une multitude de regards à chaque avenue, comme une enfant émerveillée par l’immensité des lieux. Las Noches avait bien changé depuis sa dernière venue. Au temps où elle habitait encore ces murs, ils étaient ornés de moult fioritures en tout genre qui permettaient heureusement à ses locataires d’y retrouver la route, de la même façon qu’une signalisation routière, à quelques détails près. Dorénavant, la sobriété des lieux - ou bien la pauvreté - rendait l’ensemble méconnaissable, et la jeune Arrancar se demandait sans cesse comment faisait l’hybride pour se situer avec autant de facilité dans ce dédale. Elle qui croyait que ses maigres souvenirs allaient resurgir dans son esprit à la découverte des lieux, elle ne pouvait être plus loin de la vérité en constatant que tout avait été modifié de sorte qu’elle avait l’impression d’entrer dans une tout autre demeure. La monochromie des couloirs en était pour quelque chose. L’uniformité des lieux était loin de correspondre à ses goûts et venait au final confirmer à quel point elle et Grimmjow étaient aux antipodes l’un de l’autre. Quoi qu’il en soit, bien qu’elle ne le garde pas en son cœur, elle était prête à faire un effort considérable pour le servir, si lui avait enfin daigné à lui accorder l’attention qu’elle avait depuis toujours méritée.

    — Ça t’aurait dérangé de demander? Et après ça me sermonne sur les manières civilisées et le respect…

Tirée de ses pensées par cette manœuvre répugnante, elle n’en cacha point son indignation puisqu’elle s’arrêta d’une traite en plein cœur d’un couloir étroit, s’assurant du regard qu’elle saisissait l’agacement que son audace avait provoqué. Si elle n’avait pas été captivée dans sa profonde réflexion, Lili n’aurait pas joué avec sa sucette au point d’en faciliter le vol, ou aurait du moins évité son approche. Cette sotte avait le tour pour la prendre par surprise. Et comme si ça ne suffisait pas pour ébranler les fragiles fondations de la trêve qu’elle avait tenté d’instaurer, elle la vit effectuer un demi-tour, munie d’une expression qui en disait long sur son intention de se payer de sa tête. Les poings serrés, elle n’en fit pas toute une histoire, pour une fois. Son irritation frôlait le plafond, mais l’invitation du Rey primait la douce vengeance dont elle rêvait tant. Puis rien ne l’empêcherait de retrouver sa trace une fois l’audience complétée. Empruntant davantage l’anatomie du serpent que celui de l’homme, elle devait bien se défaire de quelques mues qui lui seraient aussi utiles que les miettes d’Hansel et Gretel. La patience allait avoir son prix, très bientôt. Sans répondre à ses interminables moqueries, sa main vint agripper une sucette toute neuve qu’elle fourra presque dans son gosier, cette fois-ci décidé à ne pas lui céder sa seconde friandise.

    — Si tu crois que je vais te le dire! Tu en auras sûrement écho par toi-même à la fin de mon audience. Quoique tu dois pas avoir beaucoup d’amis vu la tronche que tu caches derrière cette apparence de garce.

Les poings serrés, c’est à grande enjambée qu’elle parvenait à talonner sa rivale, tandis que son regard se noircissait de minute en minute. Bien qu’elle admet que sa compagnie n’était pas de tout repos, elle avait réussi à trouver pire; ce serpent venimeux ne faisait qu’accroître les provocations dans un sentiment de supériorité acquis lors de leur court échange. Néanmoins, si les attaques furtives avaient su lui offrir la confiance escomptée, elle ne s’en verrait que davantage surprise lorsque Lili déferlerait sérieusement sur elle son lot de puissance. Quoi qu’il en soit, les hostilités répétées ne venaient que détruire les efforts de la jeune invitée à nourrir une relation stable pour les quelques minutes de marche qu’il leur restait à franchir. Du moins, elle l’espérait. Combien de temps encore devait-elle endurer cette femme? En réponse à sa question, le rythme ralentit d’un coup sec, sommant ainsi à Lili de réduire à son tour la cadence, si elle ne voulait pas se retrouver côte à côte avec son guide. Si elle devait, en addition à toutes ces paroles inutiles qu’elle jetait par la tête depuis le début de leur promenade, endurer les nombreuses grimaces qui venaient de concert… Elle serait prête à sacrifier vue et ouïe pour retrouver une certaine paix…

    — J’ai une idée! Pourquoi ne pas avancer en silence? C’est une fabuleuse idée, tu trouves pas? J’ai rien à te dire, t’as rien d’intéressant à me raconter et puis t’as pas besoin de ta langue pour me montrer le chemin! À moins que tu sais faire quelque chose de spécial avec… ce qui m’étonnerait pas, vu tous les trucs dégoûtants que tu caches sous ta jupe.

Un rien entrain, on va dire…. Ou tout le contraire. Qu’importe, elle espérait que le message soit clair.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleach-bsrpg.com/t1923-hel-uc#15712
Elisa Volstoï
Invitation de Lili [PV] Hum-ind
Elisa Volstoï
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: Invitation de Lili [PV]   Invitation de Lili [PV] Icon_minitimeSam 6 Avr - 16:27

« Vacarme »
→ Ce qu’elle semblait ne pas avoir compris, c’est qu’elle n’avait pas simplement « pris » une sucette : elle l’avait confisquée. Mais l’Arrancar jugeât inutile de parlementer la dessus, et se contentât de hausser les épaules un sourire au coin des lèvres. Si elle ne comprenait pas, tant pis ! Toujours avançant tranquille vers l’objectif imposé, elle décida de ne pas relever non plus la seconde remarque. Demoiselle Lili devait malgré ses paroles très bien avoir remarqué que contrairement au sien, son visage ne perdait rien de sa finesse lors de la Resurrecion. Et des amis, elle en avait bien assez. Enfin à vrai dire pas tant que ca, mais elle avait ce qu’il lui fallait… Et suffisait.

Une ultime raillerie, pour un ultime silence. Elle avait tenté de rétablir le dialogue, en vain, et son interlocutrice demeurait bien plus sur la défensive qu’elle. Tant pis ! Elles auraient l’occasion de se croiser à nouveau, de toute manière… Il n’y avait guère de doutes à avoir là dessus. Après, la demoiselle n’avait vraiment pas les yeux en face des trous, ou la critique mal placée. Entre son visage qui ne changeait pas et la jupe qui était en fait une combinaison… Mais la encore, qu’importe. Elle avait beau se plaindre, malgré tout elles avançaient, et il s’en fallu de quelques instants de plus pour que finalement, les deux demoiselles arrivent face à la porte qui menait à la grande salle.
Une espèce de « salle de trône ». Une pièce de plus, inutile et superficielle parmi tant d’autre. Leur royaume était un palais, mais l’empire manquait de peuple, et tout n’était finalement qu’une pompeuse mascarade. Grimmjow aurait pu être sobre, il aurait pu être modeste. Tous auraient pu vivre dans un manoir plus approprié à leur effectif. Mais dans ce désert sans fin, on avait voulu faire les choses en grand. Ca ne servait qu’a impressionner les Shinigamis qui passaient parfois, et perdre les nouveau. Ou Las Noches avait il eu son heure de gloire ? A vrai dire, Shizuka n’en savait rien… Elle demanderai a un ancien, Borick sans doute. Les autres pour la plupart n’étaient pas la depuis si longtemps. Il n’y avait pas d’archives à Las Noches, ou du moins n’en avait elle jamais vu. Soudain, elle se sentait envahie par une vague curiosité, et se demandait si en cherchant, elle pourrait trouver quoi que ce soit… Il existait sans doute des « encyclopédies vivantes » dans ce monde ci aussi. Mais les Hollow avaient beau avoir accès à l’éternité, il était finalement rare de la toucher du doigt dans un monde ou sévissait la loi du plus fort.
« Nous voici ». Il était inutile de le dire, elles s’étaient tout simplement arrêtées devant la large et haute porte. Derrière, l’énergie spirituelle grondait, et Naezka reconnaissait le Reiatsu du Rey. Mais il ne l’impressionnait guère : était-il réellement plus puissant que celui d’autres Arrancars ? Elle ne pariait même pas la dessus. De toute façon, elle ne prêtait allégeance qu’à une seule personne, et toute cette hierarchie lui était bien égale. Cet homme, juché sur son trône à l’abri d’une porte massive n’était pas son Roi. Et il ne le serait sans doute jamais…
La jeune femme se tournât vers Lili, pour se frotter à ses yeux furibonds. Colérique et caractérielle comme elle était, elle semblait une proie facile. Mais malgré son sale caractère et leur échange un peu musclé, Shizuka espérait qu’elle parviendrait à faire de vieux os.

→ Crève pas trop vite princesse. |

Cela pouvait paraitre provocateur, mais elle était sincère en disant cela. Et le sourire qu’elle affichait désormais, moins moqueur que tantôt, l’était aussi. Elle résistait à l’envie qui lui chatouillait le doigts d’ébouriffer les cheveux de la demoiselle, devinant sans mal que cela aurait poussé son exaspération à son summum, et se contentât de faire volte face : elle avait fait ce qu’on lui avait demandé. Elle ne l’avait pas fait parce qu’elle était une simple Fraccion, mais parce qu’elle en avait eu envie. Lili avait chassé un peu de son ennui, et elle lui était reconnaissante. Avant de s’éloigner dans le long couloir blanc, elle se contentât de lancer

→ Je suis la partenaire de Dark ! |

S’amusant du terme ambigu, et lui adressant, d’un geste nonchalant, un au revoir de la main. C’était le moyen le plus simple de la mettre sur la bonne piste à l’avenir, ne serait ce parce que ses appartements se trouvaient à coté de ceux de son Espada. Et puis, Naezka éprouvait un plaisir secret à ne pas employer le terme de « Fraccion », laissant planer le doute. Qui sait, cela pourrait provoquer des situations amusantes ? Elles se reverraient surement.

_________________
Invitation de Lili [PV] Susuwatari_by_MarinaYeah
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique
Hel
Invitation de Lili [PV] Arr-esp
Hel
Messages : 225
MessageSujet: Re: Invitation de Lili [PV]   Invitation de Lili [PV] Icon_minitimeVen 19 Avr - 3:45

Lorsque la guide cessa la marche, il était évident pour Lili que la destination était atteinte. Les deux immenses portes le démontraient fortement, sans compter la puissance spirituelle qui faisait vibrer le sol à leurs pieds. Dès qu’elle avait ressenti cette énergie, un sérieux funeste avait envahi son visage, prouvant par le fait même que cette convocation lui tenait extrêmement à cœur et qu’en aucun cas elle ne devait laisser ses habitudes puériles prendre le dessus lorsqu’elle se retrouvera en face du grand Rey. Elle ne l’avait jamais réellement aimé, le Grimmjow, mais s’il avait réussi à s’accaparer d’un tel trône, ce devait être parce qu’il le méritait amplement. Les yeux figés sur les immenses portes, elle avait cessé de prêter une quelconque attention à son interlocutrice, dont le silence avait été respecté durant leurs derniers pas. Trêve ou non, Lili savait bien qu’à leur prochaine rencontre, elle n’allait guère se retenir dans les coups, et l’hybride non plus, d’ailleurs. Quoi qu’il en soit, malgré la phrase qui aurait pu être interprétée comme une énième provocation, il n’en fut rien, puisqu'elle perça à travers ce conseil plus un sérieux qu’une moquerie. Elle apprécia même l'attention, mettant soudainement toute sa rancune accumulée de côté.

— Merci… Partenaire de Dark.

Ces mots s’évaporèrent dans les airs, tant ils furent chuchotés. De toute manière, celle qui fut sa guide l’instant d’avant venait de tourner les talons, abandonnant la pauvre Arrancar au triste sort qui l’attendait dans la salle adjacente. Si elle avait paru plus qu’enthousiaste à l’idée d’être l’invitée du cher Rey, elle se sentait dorénavant toute petite et vulnérable, et si sa fierté n’était pas aussi grosse, elle aurait imploré l’hybride de demeurer à son flanc, par simple précaution. Précaution ou pas, ni la fraccìon, ni même Lili, pourrait retenir le courroux de Grimmjow, si ce dernier avait décidé de mettre un terme à l’insignifiante chose qu’il avait convoquée. Peut-être s’était-il réveillé en se rappelant les moult insultes que Lili lui avait jetées à son égard du temps où il occupait le titre de sixième lame. De ce fait, si tel était le cas, seule ou accompagnée d’une armée, elle périrait sous sa botte, tout simplement. L’énergie qui enveloppait de manière menaçante sa frêle silhouette ne lui évoquait rien de bon, et c’est avec un zeste de fierté en moins qu’elle serait partie à courir dans l’espoir de retrouver la sortie. Tant pis pour l’invitation, tant pis pour cette sublime chance; entre mourir dans l’espoir vain d’obtenir quelque chose de ce Roi ou fuir à toutes jambes, le choix n’était pas déchirant.

Mais les grandes portes… et cette énergie… Il était trop tard, le Rey avait dû sentir son arrivée. Une grande expiration lui permit de retrouver un certain sang-froid, dissimulant sa crainte derrière un air sérieux qui ne lui convenait pas, puis de ses deux mains elle poussa la dernière frontière qui la séparait de Grimmjow, repoussa toutes ses craintes et fut engloutie par les ténèbres.

...

[Merci pour le Rpay, ce n'est probablement pas le dernier!]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleach-bsrpg.com/t1923-hel-uc#15712
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Invitation de Lili [PV]   Invitation de Lili [PV] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Invitation de Lili [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Hueco Mundo :: Las Noches-